[Opinion] Faire de bons mauvais choix technos

Comme moi, vous avez sans doute déjà fait un mauvais choix dans vos produits techno. Et ce n’est sûrement pas parce que vous n’êtes pas compétents en la matière. Personnellement, je cumule une quinzaine d’années en informatique et malgré cela, je fais parfois des choix plutôt douteux, du moins au premier regard.

Mon plus récente exemple est sans doute l’achat de mon Surface Book avec base performance. L’idée première pour moi était de remplacer mon ordinateur de bureau. Et jusqu’à maintenant, l’appareil fait le travail à merveille. Je me sers de cet ordinateur à la maison, au travail, sur la route ou même en bateau (ce que je fais présentement au milieu du fleuve St-Laurent).

J’utilise le Surface Book aussi pour jouer à des jeux vidéo, comme Overwatch par exemple, et même comme ordinateur de streaming sur Twitch. Ce sont des tâches qui requiert un ordinateur puissant pour le faire.

Par contre, le prix de cet appareil est astronomiquement élevé. Le modèle que j’ai choisi est 3629$ au détail, mais j’ai heureusement eu l’occasion de profiter d’une offre avec 10% de rabais, ce qui laisse tout de même une facture salée de 3266,10$.

Je sais pertinemment que pour mes besoins de performances, j’aurai pu avoir beaucoup plus puissant pour le même prix, et même beaucoup moins. Un ordinateur portable 17 pouces Asus ROG par exemple me ferait profiter d’un processeur Core i7 quad-core plus puissant que le dual-core du Surface Book, avec une carte graphique GeForce 1060 GTX plutôt que la GTX 965m du Surface Book, et ce pour facilement 1000$ de moins à payer de ma poche. Le choix aurait été fondamentalement plus judicieux, c’est une évidence. Le Surface Book est donc, du point de vue des spécifications, un mauvais choix.

Mais ce n’est pas un mauvais choix sur toute la ligne, car les spécifications ne sont pas et surtout ne devraient pas être le seul facteur qui vous guide dans le choix d’un ordinateur portable.

Je m’explique.

J’avais évidemment besoin de performance, mais je désirais aussi plusieurs caractéristiques précises qui font que j’ai fait ce choix. Je voulais par exemple un ordinateur 2 en 1, car j’adhère totalement à l’idéologie qu’un ordinateur portable puisse aussi être une tablette. Je voulais un appareil relativement petit (13 à 14 pouces), assez mince et léger aussi. Et finalement, je désirais avoir un bon GPU pour jouer à des jeux vidéo mais aussi une bonne autonomie.

Lorsqu’on prend tout en compte, il est très difficile de faire un choix sans compromis. En fait, c’est presque impossible.

Revenons à l’exemple du Asus ROG GL702 : un appareil 17 pouces très performant avec un excellent GPU, un puissant processeur et un prix beaucoup plus attractif, certes. Celui-ci n’offre pas par contre un format petit, une bonne autonomie ou même un mode tablette. Pire, il n’offre même pas un écran tactile.

Du côté de Razer, j’aurais aussi pu choisir le Razer Blade Stealth : un appareil qui offre un excellent processeur, mais pas de GPU. À la place, on propose un port Thunderbold 3 (avec un connecteur USB-C) pour brancher un module graphique externe au besoin. Donc, l’ordinateur est beaucoup plus mince, plus léger et lorsqu’on branche l’enclos externe qui contient la carte graphique, on a automatiquement accès à beaucoup plus de performances. Par contre, toujours pas de mode 2 en 1 ni d’écran tactile, alors que l’autonomie vacille autour de 7 heures ce qui n’est pas mauvais du tout, mais loin du 10 à 12 heures des autres appareils du marché.

Et vient finalement le Surface Book. 2 en 1, un GPU NVIDIA GTX 965m performante mais moins que les nouvelles puces de la série 1000, et un excellent processeur i7 dual-core. Tout ça dans un format 13,5 pouces, 1,6 Kg et 16 heures d’autonomie annoncée en boucle vidéo (ma moyenne d’utilisation réelle tourne autour de 11 heures présentement). Bref en coupant légèrement dans les spécifications, j’ai pu atteindre toutes les marques de ma liste de choix pour un ordinateur portable cette année. Je dois travailler un peu plus à optimiser les performances disponibles en fonction de ce que je fais, mais l’appareil reste suffisamment performant pour tous mes besoins. Mes besoins sur la route sont aussi beaucoup mieux comblés avec celui-ci, alors qu’un ordinateur 15 ou 17 pouces plus performant aurait été beaucoup plus encombrant à amener avec moi. Enfin, j’utilise le mode tablette ou présentation au moins 2 à 4 fois par jour.

J’aurais aussi pu appliquer exactement le même raisonnement à l’acheteur d’un MacBook Pro. Il est très facile de critiquer l’appareil compte tenu de ses spécifications, mais cet ordinateur portable peut et va définitivement convenir à un certain public. Il n’est pas utile de proposer un Surface Book par exemple à un utilisateur de Final Cut Pro qui ne peut changer facilement son flot de travail. Ce n’est simplement pas réaliste. Alors même s’il peut sembler irréfléchi d’acheter un MacBook pour certains, d’autres y trouveront leur compte car leurs besoins personnels et professionnels seront comblés.

Tout ça pour dire que lorsque vous faites un choix, il est toujours facile de se fier uniquement à la fiche d’un appareil, mais ce n’est pas toujours ce qu’il faut faire. Prenez-le temps d’avoir une vue beaucoup plus globale pour définir vos besoins complets et pas seulement les besoins de performances. Vous ferez peut-être un choix différent de ce que vous aviez fait au départ.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s