Contrôle Parental : Microsoft espionne vos enfants… Enfin non pas vraiment.

C’est le titre que j’ai pu lire à gauche et à droite récemment, une autre preuve de tout ce bruit autour de la question de la confidentialité. Non, Microsoft n’espionne pas vos enfants même si vous recevez des rapports d’utilisations. D’ailleurs en quoi consiste le Contrôle Parental sous Windows, comment bien l’utiliser et le configurer, et surtout pourquoi ? Je vais tenter de bien détailler le sujet.

Pourquoi espionner mes enfants ?

Tout d’abord, il est important de comprendre que le Contrôle Parental n’est pas de l’espionnage puisqu’il n’est pas  fait à l’insu de l’enfant. Pour mettre activer la fonction « Enfant » sur un compte Microsoft, l’enfant doit accepter la modification dans un courriel qui lui sera envoyé. Enfin, une fois activée, la fonction de surveillance (si activée) avise l’utilisateur concerné que son compte est soumis à des rapports à chaque ouverture de session. Rien n’est caché, l’enfant est avisé en tout temps et à chaque démarrage.

Le Contrôle Parental est une extension des bonnes pratiques informatiques que tout bons parents devraient faire. Il y a une quinzaine d’années, les bonnes pratiques enseignaient aux parents d’installer l’ordinateur familial au salon pour bien observer l’enfant lorsqu’il l’utilise, lorsqu’il joue à des jeux ou lorsqu’il navigue sur Internet. Aujourd’hui, l’informatique n’est plus seulement un PC familial, mais aussi des tablettes et des appareils mobiles. Il est donc important bien rester au fait de ce que votre enfant fait de vos appareils informatiques.

Aussi, en automatisant la surveillance de votre enfant grâce au Contrôle Parental, vous pouvez aussi automatiser certaines règles pour aider l’enfant à développer de bonnes utilisations, mais aussi à lui créer un environnement sain dans lequel il peut s’amuser librement, sans votre intervention. C’est un peu la même chose en fait qu’envoyer votre enfant jouer dehors. Au début, vous le limitez à la cour arrière de la maison, puis à l’avant, puis ensuite à rester dans la rue. Votre surveillance est faite par la fenêtre et plus votre enfant grandit et respecte vos règles, plus vous lui accordez une confiance accrue, lui attribuant de nouvelles possibilités. Le Contrôle Parental permet cela sur le plan de la vie numérique.

Comment activer le contrôle parental ?

Bien simple : rendez-vous dans les paramètres (faites CTRL+I sur votre clavier) – Comptes – Famille et autres utilisateurs. Cliquez sur « Ajouter un membre de la famille », puis entrez le compte Microsoft de l’enfant (ou du second parent, le cas échéant). Notez qu’un compte Microsoft est obligatoire pour profiter de cette fonctionnalité.

Une fois ajouté, l’enfant pourra utiliser l’ordinateur, mais il ne sera pas membre automatiquement de la Famille dans le Contrôle Parental. Celui-ci doit accepter l’invitation via un courriel qui lui est envoyé. Seulement une fois ce courriel accepté, l’enfant sera membre de la Famille sur account.microsoft.com/family et seulement ensuite vous aurez comme parent la possibilité de gérer le compte utilisateur de votre enfant.

Que puis-je faire avec le Contrôle Parental ?

Le contrôle Parental chez Microsoft permet de suivre l’utilisation web et applicatifs de vos enfants, ainsi que de déterminer certaines limites, tant sur PC que sur appareil Windows Mobile. Essentiellement, il est possible de :

  • Journaliser et filtrer l’utilisation du web et des recherches
  • Journaliser, limiter et bloquer certaines applications de la boutique
  • Journaliser et baliser le temps d’utilisation des appareils
  • Contrôler les dépenses en argent

Toutes ces options sont disponibles et optionnelles : il est possible d’activer ou non chacune d’entre-elles de manière très granulaire, tant sur la catégorie que sur la journalisation. Plusieurs de ces options sont d’ailleurs disponible dans la page résumé (montrée ci-dessus).

Le filtrage web permet de filtrer automatiquement les catégories de sites inappropriés, comme de haine, de violence et de pornographie. Une fois activé, il est aussi possible d’inscrire un site manuellement à une liste de blanche (liste permise) ou une liste noire (liste bloquée).

Dans Applications, jeux et multimédia, il est possible de bloquer les jeux et les applications inappropriés, et de permettre à l’enfant de télécharger lui-même ses applications par limite d’âge. En clair, on crée une barrière virtuelle dans laquelle l’enfant peut jouer librement sans toutefois pouvoir en sortir.

Dans Temps passé devant l’écran, il est possible de définir des limites pour les moments auxquels l’enfant peut utiliser des appareils. On peut y déterminer des plages horaire où l’enfant a le droit d’utiliser les appareils et déterminer le temps maximal qu’il peut y passer. Un message s’affiche à l’écran lorsque le temps est expiré et l’enfant peut demander au parent présent de débloquer sur l’appareil du temps supplémentaire. Le parent doit alors entrer son mot de passe personnel.

Dans Achats et dépenses, le parent a accès à l’historique d’achat de l’enfant et peut aussi y ajouter de l’argent pour que l’enfant puisse faire ses achats librement. Encore une fois, l’objectif est de responsabiliser l’enfant face à l’argent disponible et surveiller ses dépenses numériques.

Comme j’indiquais plutôt, chacune de ses options est volontaires et optionnelle. Toute peut être configuré avec une granularité complète.

Alors voilà. L’outil de Contrôle Parental de Microsoft n’est pas pour remplacer la surveillance d’un parent, mais au contraire lui donner un outil pour le faire correctement. En tant que parent, j’utilise ces fonctionnalités pour créer un environnement virtuel et sécuritaire dans lequel mes enfants peuvent jouer librement, et dans lequel j’autorise progressivement au fil du développement de l’enfant de plus en plus de permissions, exactement de la même manière que j’opère avec lui dans le vrai monde. Ces permissions permettent aussi d’avoir une bonne discussion avec l’enfant pour qu’il comprenne les droits accordés et qu’avec son respect des consignes et sa maturité, que la confiance accordée grandira avec le temps.

Une fois que votre enfant deviendra grand, vous pouvez simplement le supprimer de la Famille sur http://account.microsoft.com/family pour retirer 100% des restrictions.

Bonne discussion avec vos enfants :).

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s