[Test] Sony Xperia Z1 de Telus Mobilité

Les appareils Android sont nombreux sur le marché et il n’est pas toujours évident de distinguer les meilleurs modèles, mais laissez-moi vous dire que si j’avais un choix à faire dans les modèles disponibles présentement, ce sera sans aucun doute le Sony Xperia Z1.

Spécifications

  • Écran 5 pouces, 1920 x 1080 pixels
  • Processeur Snapdragon 800, 2,3 GHz
  • 2 Go de mémoire vive, 16 Go mémoire embarquée, extensible par micro SD
  • Capteur photo avant 2 Mpix, arrière 20,7 Mpix
  • Résistant à l’eau jusqu’à 30 minutes
  • 144 x 74 x 8,5 mm, 170 grammes
  • Pile de 3000 mAh
  • Testé sous Android 4.2.2 (version plus récente au moment du test)

Le Z1 est un appareil d’une rare beauté. Ce n’est pas seulement une question d’esthétisme, mais bien un appareil qui joue dans une classe à part en terme de finition, un peu à l’instar du iPhone 5S. Sa ligne est vraiment jolie, l’appareil est d’une belle finesse et son verre à l’arrière lui procure une allure très haut de gamme, très loin devant le polycarbonate luisant du Samsung Galaxy S3 et S4.

Tous les contrôles de l’appareil se retrouvent sur le côté droit : le bouton d’allumage, les boutons de volume et un bouton dédié à la caméra. Plusieurs constructeurs devraient d’ailleurs utiliser ce modèle : à mon avis il s’agit là de la meilleure configuration à avoir sur un téléphone intelligent, en particulier le bouton pour la caméra qui rend l’opération bien plus rapide que les boutons logiciels à l’écran.

Coté autonomie, difficile de faire mieux. Grâce à ce grand appareil avec un écran de 5 pouces, Sony a réussi à intégrer une pile de 3000 mAh, donnant une autonomie franchement appréciable à l’appareil. Même en utilisation modéré à lourde, je n’ai jamais manqué de pile dans une seule journée, et il n’était pas rare que de faire le plein qu’une fois tous les deux jours, et ce sans jamais désactiver les synchronisations de tous mes comptes ou les divers options de connectivités. Bravo Sony !

Android 4.2.2, vision Sony

La surcouche utilisée par Sony est loin d’être envahissante comme certaines autres, notamment Samsung ou HTC. À la place, Sony a choisi des modifications simples et efficaces pour modifier légèrement l’esthétisme du logiciel et y ajouter quelques petites fonctions pratiques. Évidemment, les widgets qui font la popularité du système Android sont disponibles sur cet appareil en nombre intéressant.

Trop souvent, les appareils Android peuvent souffrir de ralentissement, et souvent les responsables sont les surcouches des constructeurs. Par contre, ce n’est pas le cas avec le Z1. Grâce à la surcouche légère de Sony et jumelée au plus puissant processeur ARM de l’heure (Snapdragon 800), jamais l’appareil n’a montré de signe de faiblesse, même dans les utilisations les plus lourdes. Personne ne pourra jamais reprocher de lenteurs à cet appareil, même les utilisateurs les plus exigeants.

Tout près de la perfection, mais pas encore

Les problèmes avec le Xperia Z1 sont rares, mais il y en a tout de même quelques-uns. Par exemple, l’appareil photo est une vraie déception dans mon cas. Je dois le dire : je suis un père de famille et comme on dit, le meilleur appareil photo est celui qu’on a sous la main. Dans cette optique, j’utilise énormément mes appareils cellulaires pour prendre mes enfants en photo régulièrement, d’où le fait que mon appareil de tous les jours est le Lumia 1020. Avec son capteur de 20,7 megapixels, j’avais espérance que le Z1 puisse rivaliser, mais il n’en est rien. Les couleurs sont généralement un peu moins vives, mais ce n’est pas si terrible. C’est surtout en basse luminosité que la situation se corse avec une montée fulgurante du bruit numérique dans les photos. Le résultat est donc non seulement moins lumineux, mais avec plus de grain dans l’image. C’est vraiment dommage, je m’attendais à mieux. Voici d’ailleurs quelques exemples ci-dessous.

Autre truc que je peux me permettre de critiquer, c’est le bouton d’allumage sur le côté. S’il est bien positionné, je le trouve par contre trop petit et relativement difficile à appuyer. C’est un peu dommage parce que c’est le seul bouton disponible pour allumer l’appareil, et je m’imagine déjà avoir toute la difficulté à le faire avec une paire de gants. J’espère que Sony se penchera sur ce problème pour proposer une solution logicielle, à l’instar de Nokia par exemple qui permet d’allumer ses appareils haut de gamme avec une double tape dans l’écran simplement.

Malgré tout, il faut vraiment chercher les bobos du Z1 pour en trouver. Il s’agit de loin de l’appareil le plus beau, le plus esthétique et celui qui offre le meilleur sentiment premium de tout ce que j’ai eu l’occasion de voir. Certes, il existe des alternatives moins chères, comme le Nexus 5 par exemple, mais aucun n’offre cette très haute qualité de finition. Mon appareil Android préféré, point.

Merci à Telus Mobilité d’avoir rendu ce test possible.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s