Intel x86 vs ARM : quelle plateforme choisir ?

Avec les processeurs Intel Atom, la plateforme de Windows RT et ses processeurs ARM deviennent moins intéressants et pour cause : leur avantage principal était les performances vs l’autonomie disponible et force est d’admettre que les processeurs Atom font très bien à ce niveau désormais. Je me suis donc amusé à faire le comparatif en utilisation réelle et je vous livre donc mes conclusions.

Commençons d’abord avec les plateformes de tests. Du côté ARM, mon infatigable Surface RT 64 Go et du côté x86la tablette Lenovo Thinkpad Tablet 2 munie de Windows 8 Pro.

Spécifications

Surface RT 64 Go

Lenovo Thinkpad tablet 2
Système d’exploitation Windows RT avec Office 2013 Windows 8 Pro
Processeur NVIDIA Tegra 3 Intel Atom Z2760
Mémoire vive 2 Go 2 Go
Disque dur 64 Go (45 Go restant) 64 Go (30 Go restant)
Prix suggéré 549 $ (incluant Touch Cover) 629 $ (incluant le stylet digital)*

*Le modèle muni de Windows 8 est moins cher avec un prix suggéré de 519 $ et est livré avec Office 2013 pour Étudiants et enseignants.

Premier constat : même si les deux appareils sont munis, d’un disque dur équivalent, on remarque tout de suite que Windows RT est moins gourmand en espace nécessaire sur le disque, et laisse donc plus d’espace pour les données de l’utilisateur. Aussi, on remarque que le prix est relativement équivalent (voir un peu plus cher avec le Touch Cover).

Performances

Le point de vue des performances est intéressant. Si au départ je croyais que le processeur Intel serait supérieur à tous les niveaux, il y a toutefois un scénario où le Tegra 3 s’avère plus efficace. Globalement, le processeur double cœur Intel Atom Z2760 est plus véloce. Que ce soit dans la vitesse d’ouverture des applications, le chargement de pages web, les performances Adobe Flash, etc. L’Atom Z2760 fait du très bon boulot dans toutes les situations et offre une meilleure expérience globale. Partout, sauf au niveau des jeux.

Dans ce cas, le NVIDIA Tegra 3, bien qu’il soit déjà un très vieux processeur (paru en automne 2011), est plus efficace dans les jeux et offre de meilleurs performances et une meilleure fluidité.

Autonomie

Bien que je n’ai pas fait de test exhaustif sur l’autonomie des deux appareils, la génération d’un rapport d’autonomie (commande « powercfg.exe /batteryreport ») montre que l’autonomie des deux appareils étaient très similaire, toutes deux offrant environ 8 heures d’autonomie. C’est donc une égalité à ce niveau

Par contre, bien que les deux appareils soient entièrement silencieux (aucun ventilateur dans les deux appareils), la Thinkpad Tablet 2 dégage généralement plus de chaleur que la Surface RT. Pas au point d’être très inconfortable, mais tout de même une différence notable pour une personne qui accorde de l’importance à cet aspect.

Comparatif

Surface RT 64 Go

Lenovo Thinkpad Tablet 2

Performances générales

X

Performances jeux

X

Flexibilité / Écosystème

X

Autonomie

=

=

Prix

X

 

Alors, si on résume ?

En analysant bien les deux produits, on se rend vite compte qu’il n’y a pas de produit parfait pour tous. D’un côté, la tablette Lenovo Thinkpad Tablet 2 offre plus de flexibilité avec son architecture x86, et donc une compatibilité avec tout le parc logiciel existant de Windows depuis des lustres. De plus, l’expérience globale est plus agréable, offrant un système d’exploitation légèrement plus rapide dans la majorité des situations, sauf pour le jeu vidéo. Toutefois, elle n’est pas livrable avec un clavier, il faudra donc débourser d’avantage pour en profiter et se rabattre sur les produits tiers. Enfin, bien que l’autonomie soit relativement la même, la tablette dégage aussi plus de chaleur, un aspect qui pourrait devenir un irritant pour certaines personnes.

De l’autre côté, on retrouve donc la Surface RT avec son vieillissant NVIDIA Tegra 3 qui offre des performances générales en retrait, sauf pour le jeu vidéo où celle-ci se démarque avantageusement. La tablette offre aussi la même autonomie tout en restant généralement plus fraîche. Enfin, le son support intégré et son clavier toujours prêt en font un compagnon de voyage incroyablement efficace pour ceux qui ont besoin d’un appareil ludique avec des possibilités de travailler légèrement de temps à autre.

Ce sont donc deux produits ayant chacun leurs forces respectives. Je dirais qu’une personne cherchant un compagnon de voyage, qui possède déjà un ordinateur à la maison pour faire ses tâches régulières et que veut un appareil qui conservera toujours une expérience logicielle saine pourrait être très bien servie par la Surface RT, celle-ci étant évidemment incompatible avec les logiciels classiques Windows x86, mais aussi avec les virus et autres malwares de ce monde. L’exemple d’un étudiant voulant des jeux sur le pouce et un outil compétent pour prendre des notes et rédiger des documents est un exemple parfait pour cette situation.

Toutefois, une personne ayant besoin d’un appareil offrant plus de flexibilité, avec le besoin d’installer des logiciels plus classiques comme iTunes par exemple préférera sans doute un produit avec Windows 8 et le processeur Intel Atom. Il faudra toutefois se rappeler des performances en retrait pour les jeux notamment et un dégagement de chaleur plus élevé.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s